Subventions de l’OPAH : plus qu’un an pour en profiter

L’Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat permet à des propriétaires du territoire de concrétiser des projets grâce à des subventions de la Communauté de communes, de l’État, de la Région, du Département ainsi que de l’Anah. En, plus du soutien financier, les propriétaires apprécient de voir l’association Inhari s'occuper du montage des dossiers.

Cadre de vie, Travaux, Urbanisme

Publié le lundi 17 septembre 2018

Quelques exemples

Des économies d’énergie

Changement de chaudière

Suite à une panne de chaudière, un propriétaire est entré en contact avec le cabinet Inhari afin de savoir à quelles subventions il avait le droit et sous quelles conditions.
Une économie d’énergie de 25 % minimum étant nécessaire pour déposer un dossier auprès de l’Anah, l’animateur de l’OPAH a étudié avec lui d’autres projets qui, couplés avec le remplacement de la chaudière, permettaient d’optimiser au maximum les subventions. Au final, le propriétaire a :

  • changé de chaudière,
  • installé une VMC hygroréglable,
  • fait poser de nouveaux radiateurs
  • et une nouvelle tuyauterie.

Montant total des travaux : 13 000 €
Reste à charge après subventions de l’Anah, de la Région, du Département et de la Communauté de communes : 1 500 €

 

Nouvelle chaudière et nouvelles huisseries

Avant d’acheter une maison, une future propriétaire est entrée en contact avec le cabinet Inhari afin de savoir quels seraient les travaux à effectuer pour réaliser des économies d’énergie et le montant des subventions qui pourraient lui être accordées.
Après la réalisation de plusieurs diagnostics, un projet est arrêté par la propriétaire. Au programme :

  • installation d’une chaudière gaz avec production d’eau chaude sanitaire,
  • remplacement des menuiseries,
  • installation d’une VMC hygroréglable type B,
  • isolation des combles perdus
  • mise en place de robinets thermostatiques

Le coût du projet s’élevait à environ 18 900 € HT (soit 20 000 € TTC)
Reste à charge après les subventions de l’Anah, de la Région, du Département, d' »Habiter Mieux » et de la Communauté de communes : 3 200 € 

La propriétaire aura également le droit de cumuler le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) de 30 % du TTC

 

Adaptation du logement

Douches sécurisées

Suite à des problèmes de santé, une personne âgée de 85 ans a dû procéder à des travaux d’adaptation de sa salle de bain. Après évaluation par le Département du niveau de perte d’autonomie de la propriétaire, l’Anah a subventionné les travaux à hauteur de 35 %. Les travaux suivants ont ainsi pu être réalisés :

  • installation d’une douche italienne avec un siège escamotable et une barre de maintien.

Montant des travaux : 2 300 €
Reste à charge après subventions de Anah et de la Communauté de communes : 1 600 €.

 

Un autre dossier d’adaptation de salle de bain a fait l’objet de demande de subventions supplémentaires auprès de la caisse de retraite du propriétaire. Après évaluation du CLIC de La Ferté-Bernard, Inhari s’est chargé de monter les différents dossiers.

  • La baignoire a été transformée en douche avec siège escamotable.

Montant des travaux : environ 4 211 €
Reste à charge après subventions de l’Anah, de la Caisse de retraite et de la Communauté de communes : 1 600 €.

 

Plus de renseignements ici