Le Japon sur les murs de La Laverie

Avec « Tribulations Nipponnes », le photographe Simon Lagoarde invite à se plonger au cœur de l’archipel nippon.

Culture et Loisirs

Publié le jeudi 23 février 2017

Après trois semaines d’un périple réalisé en couple, le photographe et sa femme ont décidé de livrer un livre qui n’a rien d’un guide ou d’une encyclopédie mais qui reflète une vision totalement subjective du Japon. Depuis les photos de mégalopoles jusqu’à celles des endroits les plus reculés de l’île en passant par les spécialités culinaires, les images ainsi que les textes, qui composent le livre du même nom que l’exposition, sont les meilleures preuves de la passion et de la fascination que ce pays éveille chez les deux roadtrippers.

Simon Lagoarde développe :

 » Ce voyage au Japon a été pour moi un sentiment étrange et bouleversant. Cet apaisement que l’on ressent quand on rentre chez soi après une longue absence, c’est ce que j’ai ressenti en étant là-bas. J’ai essayé de poser sur l’archipel un regard quasi contemplatif tout en déambulant librement de mégalopoles en villes de campagne et de temples millénaires en building luminescents.

C’est dans le cadre de « Les Photographiques », un festival manceau promouvant la photographie contemporaine, que La Laverie accueille une partie de ces clichés qui ne manqueront pas de faire voyager les visiteurs.

 

Pratique :
Exposition du 2 mars au 24 mars de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h du lundi au vendredi.
Ouvertures exceptionnelles les samedis 4 et 18 mars de 14 heures à 17 heures, l’artiste sera présent.
Entrée libre.
Vernissage : jeudi 2 mars à 18 h 30 à La Laverie.